Séquence d’un journal intime…

SéQUENCE I :

… Ce n’est pas de mes qualité de rompre ma promesse, mais j’y suis obligée.
C’est la première fois que je le fais en faite, y’a tant de trucs que j’ai commencé à faire ces jours-ci, et qui ne sont pas de mes habitudes!
Comme on dit, chaque chose a un début…

C’est mon seul refuge, ça me fait du bien.
C’est bizzarre, ça parrait bête d’être soulager par des mots muets, et des expressions sourdes…
Tout est bizarre, notre vie est bizarre, nous sommes bizarre, reste le fait de s’y habituer.
Avant je ne pensais pas ainsi, jamais n’avais je osé dire
que la vie est bizarre…
On grandit, on apprend, on ressent et on avoue…

Avouer…!!
T’inquiète cher journal, je ne serai avare envère toi, que des aveux…

C’est devenu un défit plus qu’un désir, un jeu plus qu’un amour…!
ça grandit de jour en jour, tel une plante que t’as semé dans mon coeur, viendra le jour où je devrai lui changer de pot, espérant que ça soit dans ton coeur.
Et aussi viendra le jour où elle sera fannée, elle deviendra une plante sèche que je mettrai à la fin de ce livre, une larme essuyée sur une joue, la trace d’une blessure sur un coeur qui a arreté de battre…
ça ne finit jamais!
La vie!!

Je me demande souvent pourquoi tu ne viens jamais arroser la graine que t’as semé?!
Est ce, pour qu’elle soit une plante sauvage, arrosée par mes larmes?!!
Ou t’as peur qu’elle embellie si tu en prends soin, qu’elle devienne une perle qui brille pour toi et que tu ne puisses quitter?!!
Je suis sure, que meme si j’attends toute une éternité, jamais je n’obtiendrai des réponses.
J’ai compris enfin, que tu n’as rien semé, que c’est une graine que le vent de ton charme a emporté dans mon coeur, et sous le soleil brillant de ton sourire, elle a liberé ses racines dans mes profondeurs…

Te prends-tu pour qui??
Excuse ma franchise, mais tu ne mérites pas ces mots si doux!
Aurrais tu une pierre à la place du coeur?
Même une pierre aurait été adoucie par ces mots!
Mais t as le droit de te faire désirer, pourquoi pas, t’as un coeur et une plume à ton service.
Quel chanceux tu es! Et oui, chanceux que je passe du temps à écrire des lignes, des lettres… que mon pigeon n a osé te transmettre!
Tellement je désire que tu les lises, mais non, non et non!
Je veux que tu viennes de ton plein gré, que tu ressentes un peu de ça, que tu boive une goutte de la boisson amère qui porte ton nom…!

Le destin me punit, je le mérite, il me fait subir ce que moi j ai fais subir à beaucoup d’autres.Il veut des excuses pour te livrer à moi.
Chaque chose a un prix!!
Désolée, mais le prix à payer est si cher, mieux vaut souffrir…

Le sommeil se faufile à mes paupières, il veut me priver du plaisir de t’écrire.
Mais je m’abondonne, je suis lasse!
Espérant que le rêve serait plus tendre et m offrirait ton image…
                           Bonne nuit!

SéQUENCE II :

Tu embellies de jour en jour, je sens que plus ton charme augmente, plus le fil qui m’éloigne de toi s’allonge.

Je sais, je change d’avis très vite. A m’entendre hier, on aurait dit que c’était la fin. ça aurait pu l’être, mais ton arrivée brusque et radieuse ce matin m’a fait changé d’avis.
J’étais là à te chercher parmi la foule, jusqu’à ce que tu surgisse de nul part, comme un arc en ciel qui apparait au creux du ciel, la différence c’est que tu n es pas apparu au creux de mon coeur…!!

J’ai arrêté d’écrire pour un instant, je regardais toutes ces belles files qui passent, celle que tu connais le seront encore plus, impossible que tu ne succombes à leur charme!

Va me falloir un miracle, et rares sont les miracles de nos jours!

Qu’as tu fais de moi? Bon dieu que m’est il arrivé?

Je sens que la fin s’approche, je ne peux plus supporter tout cela…

Hélas, c’est une fin triste…! J’aurai aimé mieux que ça, j’esperais que mon journal rayonne avec des lignes joyeuses…

SéQUENCE III :

Je les ai découpé en petits morceaux, oui, les pages de mon journal intime.
J’ai senti comme si j’avais découpé mon coeur en petits morceaux, j’ai vu le vent emporter ces petits bouts de papiers loin, très loin, comme si le vent emportait loin mes sentiments.

Je me suis interdite de penser à lui, de faire des projets à propos de notre union…

C’est tellement pénible, très douleureux!!

Est ce un sors qu’on m a jetté?! On dirait que oui!
Il m’a ensorcellé avec son charme, il a blessé mon ame.

C’est la dernière chose que j’écrirai pour toi, tu mérites ce que j’écris c’est vrai!!
Mais, est ce que moi je mérite cette torture…?!!

Tu t’es incarné dans les profondeurs de mon coeur et ma raison, tu hontes mes pensées, tu m’empêches de vivre…!

Je me suis dis que la sollution est d’arracher tes racines de mon coeur, mais j’ai eu peur de te blesser!
Te soucie tu de mes blessures ?!!
T’inquiète, je ne permetterai pas de faire couler ton sang, c’est mon coeur que je vais arracher, c’est un présent que je t’offre, pas la peine de l’enrouler dans à papier, car il est orné par ton amour.
Prends le! Prends en soin! Couvre le avec ta tendresse, dis lui que si je m’en suis débarassée, pas par ingratitude de ma part, c’est parce que j’ai la certitude qu’il aura le bonheur entre tes bras, le bonheur que tu n’as eu l’amabilité de me faire gouter!

Je ne te fais pas des repproches, je n’oserai guerre.

Je n’ai pas pu t’avouer tout cela, ma fierté m’en empêche. Ne te dis pas que j’ai laissé quelque chose juger mes sentiments, dis toi plutot que j’ai gardé cette fiérté couronner ma tête, pour que si, un jour ou l’autre, tu changes d’avis, tu me trouveras distinguée, tu me verras de loin paraitre avec ma couronne qui sera la tienne.

Je te promets un beau souvenir dans les profondeurs de mes pensées, et un pardon de tout le mal que tu n’as voulu me faire.

Je te dis à dieu, mon ancre sèche, le coeur qui me dicte quoi dire est à toi maintenant, je ne pourrai plus écrire.

Je vais enterrer l’espoir que ton beau sourire a fait naitre en moi.

Je n’ai pas une photo de toi sur laquelle déposer un tendre baiser…

Que dieu te protège et garde dessiner sur tes lèvres le sourire qui m’a rendu esclave!!


Commentaires:

10 Réponses à “Séquence d’un journal intime…”

  1. bouchra
    bouchra écrit:

    cest vraiment extraodinaire ma chérie!!! waaaaaw j’ai trop adorée tu esla plus douces de toutes mes maies…!!!je t’adore!! bonne continuation !!

  2. othmane
    othmane écrit:

    certe en lisantr entre les lignes j’aurai juerer que c t un poete blesser d’un chagrun qu’il eu depui longtemps mai aton eguare ca me fait bizard bon laisse les choses faires et dis toi qu’il n’est pa le seul a pouvoir te faire ca !!!jkje te conné forte mais bon c normal les gens fort sont tjrs des personnes a fort sentiments.bon ca ma toucher et jte dis continu un jour quand tu relira ce que ta ecris tu te sentirai plus forte(coeur)

  3. toile
    toile écrit:

    merçi d’être passé sur mon blog

    mon autre s’apelle coeuracode -

    http://cid-f02a797874cabe32.spaces.live.com/default.aspx

    je passerai te lire ( en fait j’ai créé

    une dizaine de blog que je relie et voyage dans les espaces et blogs))

    jolie les premiéres lignes – je vais revenir lire A+

    Dernière publication sur Toile : Je ne t' écrirai plus //

  4. Oh!91
    Oh!91 écrit:

    eh ! bien, ça, c’est un entrée en scène, une déclaration à son propre journal intime ! bravo, et bonne continuation

  5. kaoutar
    kaoutar écrit:

    ben ton journal est tres touchant tes mots sont tellments douce que j ai les larmes aux yeux je savais jamais auparavant qu il y a du monde qui voit la vie du meme angle que moi mais tout se changera un jour et tu verras peut etre que la vie n est pas si mal et un jour pourra t offrir ce que tu attend depuis longtemps

  6. Lecteur
    Lecteur écrit:

    Salut,

    C est vraiment beau ce que tu viens d ecrire dans ton journal, ca ma vraiment toucher, sa me fait un peu penser au mien. Trés bonne continuation!!

  7. Bleiz
    Bleiz écrit:

    Bonjour, j’écris comme toi des textes. J’ai donc créer un blog avec un ami surnommé Eagle.
    Nous sommes, à nous deux, un groupe d’ »écrivains » ; ou plutôt, de passionnés des mots, leur force ! Je pense que c’est aussi un peu ton cas.
    Voir beaucoup ! En tout cas tu aime écrire.
    Je pense que tu apprécieras peut être certains de nos textes. N’hésite pas à prendre notre adresse msn ou nous contacter.

    La_Chimere@live.fr ( Tu peut tomber sur Bleiz ou moi, c’est l’adresse de notre petit groupe )

    Sincèrement, tu dégage quelque chose : Une personnalité, une sincérité …

  8. video porno
    video porno écrit:

    C’est vraiment tres beau

  9. hoda
    hoda écrit:

    salam rime
    j ai trouvé l adresse de ton bloge ds le forum de l encg, c est là ou j ai su que t es une etudiante ds l encg.
    je t eecris pcque je veux que tu partage avec moi ton experience c est -à_dire comment t as acceder ds l encg?le concour ecrit..l orale, et comment tu te sens ds cet établissement? bref, tous çe qu un bacheliér a besoin de savoir a çe propos
    je sera vraiment reconnaissante si tu m aidera avec tes précieuses informations
    mon e_mail est((b.hoda@live.fr))
    ravie de te connaitre et à la prochaine

  10. majda
    majda écrit:

    vraiment c touchant ce que tu as ecris , un instant j’ai cru que je suis entrain de lire un journal intimed’un grand ecrivin mais vraiment je me suis etonnée quand j’ai su que tu es une fille de notre age.franchement c hypere ce que tu sortes des tes ptite mains et ton ptit coeur.bne continuation.bravo

Laisser un commentaire

«